Paiement en 3 fois sans frais avec Klarna

10% de remise avec le code MOTO

Livraison gratuite en France

Votre panier est vide.

Pourquoi ne pas essayer un de ces produits ?

Comment stocker une moto pour l'hiver ?

Stocker moto hiver

Certaines étapes clés peuvent être suivies pour préparer une moto à un stockage hivernal, telles que la vidange de l'essence, la préparation de la batterie, la lubrification des pièces, la protection contre la corrosion et les éléments extérieurs.

L'hiver est souvent synonyme de routes glissantes et de conditions météorologiques difficiles pour les motards. Afin de protéger votre moto, il convient de la stocker correctement. Si vous vivez dans une région où l'hiver est froid et enneigé, vous devez particulièrement suivre quelques bonnes pratiques. Dans ce guide, nous allons aborder les points clés à considérer pour stocker une moto pour l'hiver, notamment le choix de l'emplacement, la préparation de la moto et les étapes à suivre pour la remise en route au printemps. Suivre ces conseils peut aider à prolonger la durée de vie de votre moto et à éviter les coûts de réparation coûteux qui peuvent survenir si la moto est mal stockée.

 

Les préparatifs nécessaires avant l’entreposage hivernal de votre moto

 

Avant de mettre votre moto ou votre scooter en hivernage, vous devez prendre certaines mesures afin d’éviter les dommages causés par l'hiver. La première chose à faire c’est de vidanger le réservoir d'essence et de l'huile moteur. Cela permet d’éviter la formation de dépôts et de laisser de la place pour l'ajout d'un produit stabilisant pour l'essence. Si vous prévoyez de stocker votre moto dans un garage, assurez-vous qu'il soit bien ventilé afin d’éviter l'accumulation d'humidité qui peut endommager la moto.

Il est très connu que les batteries n’aiment pas le froid. Vous devez alors ensuite retirer la batterie et la stockez dans un endroit sec et frais. Elle doit être régulièrement chargée afin d’éviter qu'elle ne se décharge complètement. De plus, il est recommandé de retirer les pneus et de les stocker à plat, dans un endroit protégé de la lumière directe du soleil.

 

 

baches pour moto et scooter

 

Il est recommandé de vérifier le circuit de refroidissement. Si l’immobilisation de votre véhicule se prolonge à plus de six mois, videz le entièrement afin d’éviter une surchauffe de moteur, même pendant l’hivernage. Vérifiez le niveau du liquide de refroidissement et assurez vous qu'il soit propre. S’il est sale ou contaminé, effectuez une purge du système et remplacez le par un neuf. Nous vous déconseillons cependant d’utiliser de l’eau, qui oxyde l’intérieur du circuit de refroidissement.

Avant de mettre votre moto en hivernage, pensez également à lubrifier la chaîne et les roues afin d’éviter qu'elles ne s'usent ou ne rouillent pendant l'hiver. Couvrez votre moto avec une housse spécialement conçue pour l'hivernage des motos, qui protégera votre moto de l'humidité et de la poussière. Envisagez également de revoir votre couverture d’assurance. Si vous décidez de souscrire cette assurance, vous bénéficierez d'une réduction, mais il faudra également garder à l'esprit qu'elle implique l'interdiction de sortir votre moto.

En suivant ces quelques préparatifs étape par étape, vous pourrez conserver votre moto en bon état pour la prochaine saison.

 

Comment choisir l'emplacement idéal pour l’hivernage ?

 

Le choix de l'emplacement pour l’entreposage hivernal de votre engin est crucial. Voici quelques critères à prendre en compte pour choisir l'emplacement idéal :

  • Un espace sec et bien ventilé : vous devez garer votre engin dans un lieu sec afin d’éviter la formation de moisissures et de rouille. Assurez-vous que l'emplacement est également bien ventilé afin d’éviter l'accumulation d'humidité.
  • Protégé de la lumière directe du soleil : Si possible, évitez de garer votre engin dehors, exposée à la lumière directe du soleil, car cela peut endommager la peinture et les pièces en plastique.
  • Protéger des affres climatiques : Assurez-vous que l'emplacement soit à l’abri des affres du climat.
  • Sécurisé : Si vous stockez votre moto dehors, choisissez un espace sûr et bien éclairé pour éviter tout risque de vol ou de vandalisme. Si vous la stockez dans un garage, vérifiez que la porte et les fenêtres sont bien fermées et verrouillées.
  • De préférence sur béquille centrale : Si votre engin est équipé d'une béquille centrale, il est préférable de le garer dessus pour éviter de déformer les pneus et de solliciter la suspension.

 

Entreposer moto hiver

 

Les différentes options de couvertures et d’espaces d’entreposage pour protéger votre engin des éléments extérieurs 

 

Il existe plusieurs options afin de couvrir ou abriter votre engin pendant les temps froids afin de le protéger des éléments extérieurs. Voici quelques-unes des solutions les plus courantes :

  • La housse pour moto : C'est l'option la plus courante afin de couvrir votre moto pendant les temps froids. Ces dernières sont spécialement conçues pour protéger votre véhicule de la poussière et du soleil.
  • L'abri pour moto : Il en existe préfabriqués en métal ou en bois, ou vous pouvez le construire vous-même en utilisant des matériaux comme des bâches et des tuyaux en PVC. Ils protègent les motos des affres climatiques tout en laissant circuler l'air.
  • Le garage pour moto : Si vous en avez un, c'est une excellente option pour protéger votre moto pendant les temps froids. Ils sont plus sûrs que les abris et protègent votre engin des affres climatiques, du vol et des dommages accidentels.
  • Le self-stockage pour moto : Si vous n'avez pas de place pour garer votre engin à la maison, vous pouvez louer un espace de self-stockage. Ces espaces sont généralement surveillés et protégés, et vous pouvez choisir un espace climatisé ou chauffé pour protéger votre engin des variations de température.

 

A lire : Comment stocker une moto dehors ?

 

Les vérifications à effectuer avant de remettre votre moto en route après les temps froids

 

Avant de remettre votre véhicule en route après un long moment d’inactivité, vous devez réaliser certaines vérifications pour assurer la sécurité et son bon fonctionnement. Voici une liste des vérifications à effectuer :

  • La batterie : Vérifiez qu’elle est chargée et que les bornes sont propres et bien serrées. Si elle est déchargée, chargez-la avec un chargeur adapté. En revanche, si elle est morte, vous devrez la remplacer.
  • Le réservoir d'essence : Si vous avez laissé du carburant dans votre réservoir pendant la période hivernale, il se peut qu'il se soit dégradé. Il convient alors de vérifier l'état du carburant et de procéder à une vidange si nécessaire.
  • L'huile : Vérifiez le niveau d'huile et remplacez-la si nécessaire. Assurez-vous également qu’elle ne soit pas trop ancienne ou trop dégradée.
  • Les roues : Vérifiez la pression de ceux-ci et assurez-vous qu'ils ne sont pas abîmés ou craquelés. Si vous avez laissé votre engin sur sa béquille pendant les temps froids, il se peut que les roues aient perdu de l'air.
  • La chaîne : Vérifiez la tension de celle-ci et lubrifiez-la si nécessaire.
  • Les freins : Vérifiez qu’ils fonctionnent correctement et qu'il n'y a pas de fuite d'huile ou de liquide de frein.
  • Le moteur : Avant de démarrer votre engin, il est recommandé de le faire tourner pendant quelques minutes pour permettre à l'huile de se répartir correctement.

En somme, avant de remettre votre engin en route après un long moment d’inactivité, vous devez effectuer un certain nombre de tâche. Ces vérifications vous permettront de vous assurer que votre engin est en bon état de fonctionnement et prête à rouler en toute sécurité.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés