Le monde des bikers : Qui sont-ils vraiment ?

biker -

Le monde des bikers : Qui sont-ils vraiment ?

de lecture

 1 - L'origine du terme Biker

A - La provenance du nom biker

Bien que le termes « bikers » viennent tout droit des états unis et qu'il est une forte consonance anglaise. Le terme bikers (prononcé bikeurs en le francisant) se traduit « mot à mot » par : Motocycliste, le biker n'est pas tout à fait semblable aux motards traditionnels en de nombreux points

Bien souvent, cette catégorie de motard roulent avec une moto de type customs, Triumph, et Harley Davidson, des motos qui en général sont magistrales et avec une cylindrée digne de ce nom. Ce type de moto permet au pilote d'avoir une position de conduite droite ou plus en arrière, ce qui lui offrira un voyage beaucoup plus confortable. Bien souvent, les bikers ont tendances à conduire de manière décontracté, en dessous des limitations de vitesse (Sauf lorsque ces bikers sont des « 1% » qui aiment eux, une conduite plutôt musclée). 

Bon nombre de bikers conduisent des choppers, des motos modifiées (Motos personnalisée plus ou moins conséquente : Moteur,échappements, clignotants, peinture, compteur de vitesse... )

B - Le mode de vie du biker

Le mode de vie (énormément accentué chez les « 1% ») est d'une manière générale : le désaccord avec les politiques, l'anti capitalisme, une révolte contre les injustices. Le look vestimentaire qui en dégage est en adéquation avec les idées contestataires, leur style ne fait qu'accentuer leur idéologie. Les cheveux longs et une barbes, ne sont plus le signe distinctif de façon quasi certaine, à contrario il y a bon nombre de tatouages biker qui imagent l'histoire, leurs codes, l'esthétique et leur attachement culturel.

tatouage biker

C - Le style biker

La tenue du biker se distingue par un style de vêtement qui correspond au dress code du biker,le look biker comporte un pantalon en jean ou en cuir, un blouson cuir, assorti d'un gilet biker (héritage des cow-boys) une veste en jean ou bien même une veste en cuir, en jean ou en cuir, pouvant être porté par-dessus le blouson ou en dessous les goûts de chacun font le charme, certains des bikers aiment également porter des vestes à franges. 

Des bottes du type Cavalry, santiags ou encore des rangers, chacun son style, chacun ses goûts ce sont les exigences du biker définissent son style. Mais le style biker ne s'arrête pas là, il y a bon nombres d'accessoires à incorporer : Des foulards, des chaînes, des bracelets, des bagues biker selon les goûts, les couleurs, et les humeurs ! 

Les patchs bikers des qui viennent orner leurs blousons sont bon nombres de signes qui permettent de se reconnaître entre eux ainsi qu d'arborer un symbole d'appartenance. (Comme les symboles affichés sur le dos de leur gilet biker)

Les bikers aiment cultiver le côté "Hors-la-loi" ,le sexe, l'alcool, et le rock (Sex,drunk & rock) sont indissociables de leur vie (Ne pas confondre avec « Sex,drug & Rock'n'roll)

Ils apprécient tout particulièrement se rassembler lors de fêtes (Souvent organisée par des club et associations de bikers) ou se concentre bon nombre d'Harley Davidson et de customs choppers.

rassemblement motard

D - La catégorie sociale du biker

Si très peu de biker vivent en marge de la société beaucoup d'entre eux sont complètement intégrés. Le biker arrive à combiner sa vie de biker singulière, avec une vie civile complètement régulière.

Avant d’être un biker, ce sont des personnes totalement normal, le biker ne fait absolument pas référence à une classe sociale, beaucoup d’entre eux ont une vie de famille et un travail . Ainsi, il est impératif de casser les codes et les mauvaises images, le biker des temps modernes, n'est plus un marginal en rupture avec la société malgré qui conserve toujours cette farouche volonté d'indépendance et un certains esprit de rébellion.

Au delà des barbes, des tatouages et les blousons, du look sombre et imposant instaurant parfois une atmosphère déstabilisante, ils sont 95 % du temps des gens hyper relax, très accessible, agréables et sans passée sulfureux, avec très souvent de bonne situation de vie.

L'univers des bikers est melting pot, issue de plusieurs horizons professionnels, ils peuvent être fonctionnaires, cadres,agriculteurs, commerçants,ouvrier etc... Ils forment le noyaux dur de la « troupe » ; Très rare sont les bikers qui arrivent à vivre des revenus que peut générer un club, et si c'était le cas, il pourrait être salarié par le club et, ou participer à des activités afin de contribuer à la rémunération du club ( Service d'ordre, figuration, buvettes.. )

2 - Les valeurs du biker

A - La fraternité

Ce qui caractérise les vrais et véritables bikers, c'est l'intérêt qu'ils portent à la fraternité, le célèbre et fameux « BROTHERHOOD ». Si tous les motards forment une famille « entre eux » les bikers eux, se considèrent comme des Frères.

B - Le respect

Le respect et la fraternité est l'une des valeurs principales. Il respectent tous les individus et ne cherche aucun problème à qui que ce soit. Ils vivent leur passion à 200% ne disent absolument rien à personne, ils sont aussi pour la paix, malgré leur look « agressif ». La politique au sein d'une fratrie de bikers est simple : personne ne doit avoir quelque chose à dire, personnes ne peut se critiquer gratuitement et méchamment, ils sont tenus au respect ! La passion est commune, la passion les rassemblent, mais chacun vit dans son monde et fait son choix de vie à sa façon.

Les règles de cette passion sont strictes. Le faite de ne pas respecter ces règles serait considéré comme une agression envers ses frères bikers.

Certains d'entre eux et surtout les « 1% » peuvent réagir de manière extrêmement brutales, ils sont même capable d’adopter des attitudes plus que borderline au yeux de la loi et de se mettre en danger également.

Je pense qu’aucun d'entre vous n'aurait l’idée folle de glisser la main à travers dans la cage d'un animal enragé.. Alors prenez cette image au sens propre, il ne faut certainement pas provoquer le bikers, tant sur la route qu'en dehors.

C - Les motos biker

Ils sont littéralement dépendant et accroc à leur bécane chromé, et prennent un plaisir monstrueux à rouler avec celles-ci. Le biker pilote souvent des Harley-Davidson, des Triumph, et même des japonaises ( à conditions qu’elles aient subits de grosses modifications... )

harley davidson

Sur leurs bécanes, ils ne rigolent pas, leur mode de pilotage et leur tenu (les équipements de sécurité qu’ils refusentFREEDOM , ne leur permette pas la moindre erreur qui pourrait avoir une issue dramatique.

D - La culture biker

Bon nombre d’entre eux se rapprochent de la culture amérindienne, prennent positions pour des causes naturelles.

Il n’y a pas de type de musique spécifique pour un biker, compte tenu que chacun d’entre eux viennent d’horizons différent que et que chacun à ses propres goûts. Il n’y a pas vraiment de musique spécifique au mouvement biker, bien que la country, le blues, rock'n'roll, et métal soient des styles qu’on retrouvent « très fréquemment »

regroupement de bikers

 3 - L'origine et la naissance du "gang des 1%"

A - Une organisation controversée

Le mot « Gang » symbolise bien souvent une organisation controversée. Pour l’état, et la police, un gang signifie un « groupe criminel » mais il peut aussi représenter un club de bikers, ce qui est généralement le cas dans 90% des cas.

Le gang des 1 % « OUTLAW MOTORCYCLE CLUB » est né à l’origine lors des clubs de motards qui ne rentraient pas dans les normes standards de l’AMA (American Motorcycle Association). Pendant un rassemblement de bikers à Hollister (USA) le week-end du 04 Juillet 1947, des problèmes se sont produits. Ils ont été largement exagérés par un journaliste peu scrupuleux, ce qui engendra une couverture médiatique démesuré ( et négative ) de Evènement. 

Après cet événement, le président de l’AMA, à signalé que seul 1% des bikers avaient causés des problèmes. C’est comme cela qu’est né le terme 1% donc certains d’entre eux, rebelles, contestataire, arborerons fièrement leur appartenance et porterons des bagues biker 1%, t-shirt biker1% et d’autre accessoire avec l’inscription « 1 % »

Plus tard, quatre clubs de bikers 1% ont vus le jour. Les Outlaws - 1935, Hells Angels – 1947, bandidos,pagans. Les bikers présent dans ces clubs affichent des « couleurs » (écussons,insignes à l’image de leur appartenance) et sont obligés de respecter des règles on ne peut plus strictes.

Hells Angels

B - Une image de bandit

Ces clubs de biker internationaux sont, par la force des choses, caractérisés comme de violents gangs criminels, et beaucoup de fait d’actualité sont venu nourrir ces rumeurs qui ont fini par faire l’amalgame… en : Biker = Grand banditisme . Les Bandidos, les Hells Angels, les outlaw, les Pagans, les Gypsy Joker (Us, Australie), les Rebels (Australie) les mongols.. ont sévèrement ternis l'image du biker nouvelle génération.

C - Le bikers "1%" repentis 

Malgré tout cela, l’esprit fraternel qui règne chez les bikers, a fait que les bikers ayant commis des erreurs dans le passé, non jamais  été rejetés. Ils ont été considérés difficilement comme victimes de système social et politique qui règne.

Aujourd’hui les 1% présentent leur excuses, et font beaucoup d’efforts afin de changer et conserver l’esprit biker digne de ce nom.

avant après 1%

4 - Conclusion 

En conclusion, les bikers forment une véritable famille unis par une passion commune de la liberté, du V-Twin et de Harley Davidson.

C’est d’ailleurs une phrase reconnue par l’ensemble des bikers : La musique country et/ou rock combiné à une Harley Davidson, des paysages magnifiques… Bref, tout cela : tout cela avec liberté et amour de ses frères biker.

L’image du biker à grandement changé à travers avec le temps ! Les bikers actuels ne sont plus la bande de fou furieux sur les bécane rugissante comme dans les années 50. Tous les magasins traitant du « Biker Lifestyle » en témoignent, mais le bikers reste toujours aussi rebelle et contestataire ( et il à raison ;) ) et imprégné de son mode de vie.

Carpe diem est une expression issue du latin, extrait d’un poème de Horace et prise comme devise pour bon nombre d’entre eux.

Pour bon nombre de biker aujourd’hui, piloter une Harley-davidson et avoir un lifestyle biker est la meilleur manière d’afficher ses choix et ses idées, sa manière de penser. Tout en restant tout à fait différent. Le refus de se laisser diriger par une société qui ne nous plaît pas, nous ne voulons pas nous faire « formater », nous avons un esprit rebelle et nous prônons l'indépendance et la liberté un ou l’autre, si rien ne change, certains d'entre nous pourront être amené à rejoindre le gang des 1 %.


Recevez nos articles dans votre boite email.